L’Afrique du Sud « surprise, honorée », nommée au nouveau Conseil consultatif des jeunes du Vatican

Mme Dominique Yon avec le pape François
Credit: Dominique Yon

Un an après que l'assemblée spéciale du Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement professionnel ait proposé la création d'un organe consultatif qui renforcerait le travail accompli par le Bureau de la jeunesse du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie au Vatican, un des 20 membres nommés au nouveau Comité consultatif international de la jeunesse, Dominique Yon, a partagé avec ACI Afrique sa réaction au sujet de sa nomination annoncée dimanche, 24 novembre.

« Ma nomination pour faire partie du Corps international des jeunes a été une grande surprise. Je suis honorée d'avoir été sélectionnée », a déclaré Mme Yon, de la ville du Cap, en Afrique du Sud, lors d'une interview accordée à ACI Afrique le mardi 26 novembre.

Interrogée sur la façon dont elle a reçu la nouvelle de sa nomination, Yon, 27 ans, a déclaré : « J'étais à la maison (et) on m'a envoyé une lettre par courriel et par la poste pour m'informer ».

« Par la grâce de Dieu, j'ai hâte d'ajouter de la valeur à ce comité, car je représente fièrement l'Afrique australe et j'espère faire en sorte que les voix et les défis de nos jeunes soient reconnus à ce niveau », a dit la jeune sud-africaine.

Les 20 jeunes nommés à l'organe consultatif ont participé à une réunion de jeunes convoquée par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie sur l'exhortation apostolique post-synodale Christus vivit (Christ est vivant) en juin.

Rappelant son engagement dans les activités de jeunesse à la base depuis l'enfance, Mme Yon a dit à ACI Afrique : « J'ai été activement impliquée dans ma paroisse, Notre-Dame du Perpétuel Secours à Durbanville depuis l'âge de neuf ans en tant que serveuse d'autel et à 15 ans, j'ai été coordinatrice d'autel ».

Elle a ajouté : « Une fois que j’ai été confirmé, j’ai aidé les programmes de confirmation et Youth Alpha en tant que chef de groupe et lorsque nous avons lancé Life Teen, j’ai dirigé le portefeuille de marketing tout en dirigeant un petit groupe. J’ai ensuite été nommée coordonnatrice des cours Life Teen et de confirmation pendant deux ans, et j’ai récemment mis sur pied un groupe de jeunes adultes appelé « Encounter » dans ma paroisse.

« En janvier 2015, j'ai été invitée à me joindre à l'équipe de l'Aumônerie des jeunes du Cap en tant que coordonnatrice de l'événement, ce qui m'a permis d'aider à organiser de nombreuses activités archidiocésaines et nationales visant à équiper et à habiliter nos jeunes, les jeunes adultes et les responsables des jeunes », a déclaré Mme Yon.

Elle a continué à jouer son rôle de leader parmi ses pairs au sein de l'Église.

« En janvier 2019, j'ai été nommée coordinatrice officielle de l'aumônerie jeunesse et assistante de l'aumônier jeunesse de l'archidiocèse du Cap », a-t-elle ajouté.

Parmi les autres jeunes d'Afrique qui ont été nommés à cet organe, on peut citer Béatrice Camara de Guinée (Afrique de l'Ouest) et Moses Ojok d'Ouganda (Afrique de l'Est).

« Le groupe aura un rôle important de consultation et de proposition à jouer. Ils assisteront le Dicastère dans les questions liées à la pastorale des jeunes et à d'autres sujets d'intérêt plus général », peut-on lire en partie dans le communiqué de presse du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie du 24 novembre.

Nommés pour une période de trois ans, les 20 membres qui sont issus « de différentes régions du monde et de quelques mouvements, associations et communautés internationaux » devraient se réunir pour leur première réunion à Rome en avril prochain.

Les autres pays représentés sont les États-Unis, le Canada, El Salvador, Porto Rico, le Chili, l'Indonésie, l'Inde, le Japon, la Slovénie, les Pays-Bas, le Liban, le Brésil et l'Australie. Les mouvements, associations et communautés internationaux représentés sont le Mouvement Salésien de la Jeunesse basé en Autriche, la communauté de Taizé en France, le Forum International d'Action Catholique Catholique basé en Italie, et les Équipes de Jeunes Notre-Dame au Portugal.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]