Advertisement

Société des Missions Africaines a 140 ans au Ghana, Signifiant « un point de maturité ».

Membres de l'Assemblée Provinciale SMA-Ghana après la célébration de la Messe de lancement P. Dennis Senyo Etti, SMA Membres de l'Assemblée Provinciale SMA-Ghana après la célébration de la Messe de lancement
P. Dennis Senyo Etti, SMA

Alors que les missionnaires de la Société des Missions Africaines (SMA) au Ghana ont lancé, dimanche 8 décembre, leur célébration d'un an pour marquer les 140 ans de l'arrivée de leurs premiers membres dans la nation ouest-africaine et l'inauguration officielle de la nouvelle Province SMA-Ghana, auparavant circonscription régionale, les responsables de la Société de vie apostolique ont exprimé leur joie et appelé ce moment une réflexion des membres de la Congrégation sur leur travail missionnaire.

« Nous pensons que célébrer cette élévation et en même temps lancer le 140ème anniversaire de la présence des SMA au Ghana va nous motiver et donc nous mettre en avant que nous avons atteint un point de maturité », a déclaré le Père James Yeboah, ancien Supérieur régional de la SMA au Ghana, dans une interview accordée à ACI Afrique.

« C'est un moment opportun pour honorer le passé, célébrer le présent et planifier l'avenir », ajoute le père Yeboah en référence à l'événement du 8 décembre, qui coïncide avec la célébration de la fondation de la Société de vie apostolique par Mgr Melchior Marion de Brésillac en 1856.

« C'est aussi le moment d'apprécier nos ancêtres pour le merveilleux travail qu'ils ont accompli, puis nous leur reprenons l'engagement, le sacrifice qu'ils ont fait et nous les imitons, puis nous allons de l'avant », a dit le Père Yeboah.

Reconnaissant que les réalités ont changé depuis le 18 mai 1880, date à laquelle les prêtres SMA,

Advertisement

Auguste Moreau et Eugène Morat sont arrivés sur la Côte d'Or, comme on appelait auparavant le Ghana, le Père Yeboah a dit que la célébration jubilaire « est aussi un temps pour examiner notre état d'évangélisation, plus particulièrement l'approche d'évangélisation dans notre nouveau monde du 21e siècle ».

« Nous vivons au 21ème siècle et les réalités sont différentes, donc notre mission aujourd'hui alors que nous inaugurons la célébration des 140 ans, signifie qu'il y aura une nouvelle ère d'évangélisation au Ghana », a-t-il déclaré.

Lors de la célébration dominicale présidée par l'archevêque émérite de Kumasi, Mgr Peter Akwasi Sarpong, la nouvelle province SMA-Ghana, élevée d'une circonscription régionale en mai 2019, a été officiellement dévoilée.

« Aujourd'hui, la Province SMA-Ghana se consacre de nouveau à une nouvelle mission. Nous voulons devenir l'épée missionnaire de l'Église au Ghana et contribuer à façonner une nouvelle société ghanéenne » a déclaré le Supérieur provincial de la Province SMA-Ghana, le Père Paul Ennin, à la congrégation du clergé, des religieux et des laïcs pendant la Sainte Messe du dimanche.

« En partageant notre charisme et l'expression de notre fondateur, nous contribuerons à faire de l'Église du Ghana une Église sortante », a ajouté le Père Ennin.

More in Afrique

Dans un entretien avec le Directeur de la Vocation SMA au Ghana, le Père Mark Gebe s'est réjoui de l'élévation en disant : « Être dans le statut d'une province est une joie pour nous. Donc, cela signifie que la graine semée par les deux premiers missionnaires porte en fait le fruit positif. »

Cependant, il a exprimé sa conscience des défis qui accompagnent une telle élévation en disant : « A qui l'on donne beaucoup, on attend beaucoup de cette personne », et donc, « être une province signifie que nous avons beaucoup à faire ».

Parlant du désir de favoriser la mission de leur Société établie pour évangéliser les pays d'Afrique en pénétrant dans les lieux du continent où il n'y a pas de présence missionnaire, le Père Gebe a dit : « Nous voulons que beaucoup de gens rejoignent la SMA pour répondre ensemble favorablement au charisme de la Société, qui proclame la bonne nouvelle en Afrique, forme les églises locales, etc. »