Une Messe et procession à l'occasion du quatrième anniversaire de l'assassinat du père Jacques Hamel

Père Jacques Hamel

Le diocèse de Rouen, en France, marquera le quatrième anniversaire de l'assassinat du père Jacques Hamel par une messe et une procession à l'église locale le dimanche.

Selon les médias locaux, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, et Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, président de la conférence épiscopale française, seront présents. Le ministre français de l'intérieur, Gérald Darmanin, devrait également assister à la cérémonie.

Une procession silencieuse à 10 heures sera suivie d'une messe à l'église locale à 10h30, a annoncé le diocèse.

"Il est bon que les autorités religieuses et civiles, ainsi que les citoyens, croyants de toutes confessions et non-croyants, se rassemblent pour manifester leur refus commun de toute violence et leur profond respect de la vie humaine", a déclaré le diocèse. Il a remercié "tous ceux qui participent directement ou indirectement, par la prière et l'engagement, à ce quatrième anniversaire".

Le père Hamel a été tué alors qu'il célébrait la messe le 26 juillet 2016, après que deux hommes armés aient pris d'assaut son église à Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie.

Les assaillants sont entrés dans l'église et ont pris en otage le prêtre de 85 ans et quatre autres personnes. Les forces de l'ordre locales ont rapporté que le prêtre a été égorgé lors de l'attaque et que les deux preneurs d'otages ont été abattus par la police. Les agresseurs ont été identifiés comme des extrémistes islamistes.

La nouvelle de la mort de Hamel a choqué le monde entier. Des milliers de personnes ont assisté à sa messe funéraire, dont des représentants du gouvernement et des communautés juives et musulmanes. Lors des funérailles, la sœur du père Hamel, Roselyne, a parlé de sa miséricorde et de son amour, disant qu'il avait refusé de devenir officier pendant son service militaire dans l'Algérie coloniale afin de ne pas avoir à ordonner à d'autres de tuer.

En octobre 2016, le Pape François a renoncé à la période d'attente traditionnelle de cinq ans pour ouvrir la cause de béatification du Père Hamel.

Une campagne lancée par le chapitre italien de la fondation pontificale Aide à l'Église en détresse s'est engagée à soutenir les études de 1 000 séminaristes à travers le monde, en l'honneur de Hamel.

 


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]