Vidéos en ligne mettant en scène des étudiants « une triste illustration de la crise morale » : Les évêques au Togo

Les membres de la Conférence épiscopale du Togo (CET).
Credit: Domaine public

Les dirigeants de l'église catholique au Togo ont, dans une déclaration collective, exprimé leurs inquiétudes quant à l'état de la moralité dans leur pays, remettant en question le rôle des enseignants et des parents dans l'éducation des enfants dans cette nation d'Afrique de l'Ouest.

La déclaration du jeudi 30 juillet des membres de la Conférence épiscopale du Togo (CET) fait suite à des vidéos pornographiques en ligne publiée il y a quelques semaines, mettant en scène des étudiants d’une lycée de la capitale du pays, Lomé, dont le Togo Tribune a fait état le 13 juillet.

Dans leur déclaration collective vue par ACI Afrique, les membres du CET condamnent les actions des étudiants présumés et la publication des vidéos pornographiques sur les médias sociaux en disant que ces pratiques sont « une triste illustration » de la « crise morale qui secoue le monde et qui n'épargne pas notre pays. »

« Nous invitons non seulement les étudiants concernés, mais aussi les parents, les éducateurs, les chefs religieux et les diverses institutions civiles et publiques à prendre au sérieux les menaces qui pèsent sur les familles, en particulier les jeunes et les enfants » déclarent les évêques dans leur déclaration collective signée par le secrétaire général du CET, le père Émile Segbedji.

Ils ajoutent : « Au-delà des sanctions et de la réprobation que suscitent de tels actes, nous demandons que l'accent soit mis sur l'éducation, sur la préservation de nos valeurs humaines, culturelles et chrétiennes. »

Les membres du CET expriment leur reconnaissance au gouvernement togolais pour « sa fermeté face aux pressions des institutions internationales qui, ces dernières années, ont eu tendance à conditionner leurs projets d'aide et de développement à l'adoption de politiques douteuses d'orientation sexuelle et de promotion de l'homosexualité. »

« Nous les exhortons à poursuivre leur lutte pour défendre les valeurs fondamentales sur lesquelles toute société est fondée » ajoutent les prélats en référence au leadership du pays d'Afrique de l'Ouest.

Les évêques plaident pour la sauvegarde des valeurs africaines « contre l'assaut des politiques qui mettent nos familles en danger » décrivant ces valeurs comme un "héritage précieux". 


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]