Au Vatican, un cas de coronavirus enregistré à la résidence du Pape François

Une vue de la coupole de Saint-Pierre depuis la maison Sainte Marthe.
Credit: Bohumil Petrik/CNA.

Le bureau de presse du Saint-Siège a indiqué samedi qu'un résident de l'hôtel du Vatican où vit également le pape François a été testé positif au COVID-19.

La personne a été temporairement déplacée hors de la résidence Sainte Marthe et placée en isolement, a indiqué le communiqué du 17 octobre. Toute personne qui est entrée en contact direct avec la personne observe également une période d'isolement.

Le patient est jusqu'à présent asymptomatique, a déclaré le Vatican. Le Vatican a noté que ces derniers jours, trois autres cas positifs parmi les résidents ou les citoyens de la ville-Etat se sont rétablis.

La déclaration a également ajouté que les mesures de santé pandémique émises par le Saint-Siège et le gouvernorat de la Cité du Vatican continuent d'être suivies et que "la santé de tous les résidents de la Domus [Casa Santa Marta] est constamment surveillée".

Le cas survenu dans la résidence du Pape François s'ajoute aux cas de coronavirus actifs parmi les gardes suisses.

La Garde suisse pontificale a annoncé le 15 octobre qu'un total de 11 membres avaient maintenant contracté le COVID-19.

L'armée de 135 soldats a déclaré dans un communiqué que "l'isolement des cas positifs a été immédiatement organisé et des contrôles supplémentaires sont effectués".

Elle a également souligné que la Garde suit les nouvelles mesures strictes du Vatican pour contenir le virus et qu'elle ferait le point sur la situation "dans les prochains jours".

L'Italie a été l'un des pays européens les plus touchés par la première vague du coronavirus. Plus de 391 611 personnes au total ont été testées positives pour le COVID-19 et 36 427 sont décédées en Italie au 17 octobre, selon les statistiques du gouvernement. Les cas sont à nouveau en augmentation avec plus de 12 300 cas actifs enregistrés dans la région du Latium à Rome.

Le Pape François a rencontré le 17 octobre les membres des Carabinieri, la gendarmerie nationale italienne, qui servent dans une compagnie responsable d'une zone proche du Vatican.

Il les a remerciés de leur travail pour assurer la sécurité de la région du Vatican lors des événements avec les pèlerins et les touristes du monde entier, et de leur patience avec les nombreuses personnes, y compris les prêtres, qui les arrêtent pour poser des questions.

"Même si vos supérieurs ne voient pas ces actes cachés, vous savez bien que Dieu les voit et ne les oublie pas", a-t-il déclaré.

Le Pape François a également noté que chaque matin, lorsqu'il entre dans son bureau au Palais Apostolique, il va d'abord prier devant une image de la Vierge, puis il regarde par la fenêtre la place Saint-Pierre.

"Et là, au bout de la place, je vous vois. Chaque matin, je vous salue avec mon cœur et je vous remercie", dit-il.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]