Après la décapitation d'un professeur, certains en France se tournent vers le père Jacques Hamel

Le père Jacques Hamel, qui a été tué par des terroristes de l'État islamiques alors qu'il célébrait la messe le 26 juillet 2016.

Les chefs religieux se sont rassemblés à la mémoire du prêtre français Jacques Hamel, décapité lors d'un attentat terroriste islamiste.

L'archevêque catholique de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, a été rejoint par des représentants des communautés musulmanes, juives et chrétiennes le 18 octobre au mémorial près de l'église Saint-Étienne-du-Rouvray, où Hamel a été assassiné par des islamistes en 2016.

Ils ont déposé une couronne en l'honneur de Samuel Paty, qui a été tué le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, en banlieue parisienne. Les chefs religieux ont ensuite observé une minute de silence.

Dans une déclaration, les membres du comité interconfessionnel de Rouen ont déclaré qu'ils s'étaient réunis "pour exprimer leur choc et leur plus grande condamnation du meurtre".

"Dieu ne peut pas demander à tuer", ont-ils déclaré, faisant allusion à des rapports selon lesquels l'auteur, Abdoullakh Abouyedovich Anzorov, aurait attaqué Paty après que le professeur ait montré à sa classe un dessin animé représentant le prophète islamique Muhammad.

Des témoins oculaires ont déclaré qu'Anzorov a crié "Allahu akbar" - l'arabe pour "Dieu est grand" - alors qu'il assassinait Paty près du collège où il enseignait. Le ressortissant russe d'origine tchétchène, âgé de 18 ans, a été abattu par la police peu après le meurtre.

Les chefs religieux ont déclaré qu'ils s'étaient engagés, "chacun selon sa tradition, à guider leur communauté, à éduquer les jeunes, afin qu'ils construisent une véritable fraternité avec tous où le dialogue remplace la violence".

Dans une déclaration séparée le 17 octobre, Mgr Lebrun - qui était l'évêque de Hamel - a présenté les condoléances des catholiques du diocèse de Rouen à la famille de Paty.

"Que le meurtrier et ceux qui nourrissent le fanatisme trouvent la lumière dans une rencontre authentique avec Dieu. Dieu ne veut jamais la mort, pas même celle des méchants. Il veut que l'humanité se détourne du mal pour retrouver sa vocation à l'amour", a déclaré l'évêque dans une déclaration cosignée avec deux autres responsables catholiques.

D'autres évêques français se sont joints à Mgr Lebrun pour déplorer le meurtre de Paty.

Mgr Éric Aumonier de Versailles, le diocèse qui comprend Conflans-Sainte-Honorine, a déclaré le 16 octobre que cet assassinat "nous secoue, comme tous les citoyens attachés aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité".

"Nous le portons dans nos prières, avec sa famille, ses collègues, ses étudiants, et tous ceux qui sont profondément blessés par cet acte effroyable", a déclaré Mgr Aumonier dans une déclaration commune avec Mgr Bruno Valentin, évêque auxiliaire de Versailles.

Hamel a été tué par des partisans de l'État islamique alors qu'il offrait la messe le 26 juillet 2016. Le diocèse de Rouen a ouvert une enquête préliminaire sur la cause de la sainteté du prêtre la même année, après que le Pape François ait renoncé à la période d'attente traditionnelle de cinq ans.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]