Les Sud-Africains rendent un vibrant hommage à un missionnaire, fondateur de la première radio catholique

Feu père Emil Blaser, décédé le lundi 16 novembre.
Credit: Radio Veritas Afrique du Sud/Page Facebook.

Les membres du clergé, des religieux et des laïcs d'Afrique du Sud ont rendu un vibrant hommage au père Emil Blaser, un religieux missionnaire connu pour avoir fondé la première station de radio catholique, Radio Veritas, qui est décédé le lundi 16 novembre.

Le membre de l'Ordre des Prêcheurs (les Dominicains), âgé de 78 ans, est décédé dans un hôpital sud-africain où il avait été admis pendant un certain temps.

"Le père Emil nous manquera beaucoup et nous serons tous profondément affligés à Radio Veritas. Nous avons perdu un directeur, un mentor, un père, un ami et un pasteur et l'Église a perdu un prêtre merveilleux et doué", déclare la direction de Radio Veritas dans un communiqué publié mardi 17 novembre.

"Une lumière s'est éteinte sur cette station de radio et dans l'Eglise en Afrique du Sud", disent les membres de Radio Veritas à propos du défunt prêtre dominicain, en exprimant leurs "plus sincères condoléances à sa famille et à ses frères de l'Ordre dominicain ainsi qu'à tous ceux qui le connaissaient et l'aimaient".

Ordonné prêtre en décembre 1967, le père Emil a été provincial des Dominicains en Afrique du Sud et secrétaire général associé de la Conférence des évêques catholiques d'Afrique australe (SACBC) dans les années 1990.

C'est en tant que responsable des médias de la SACBC qu'il a réalisé l'idée de créer Radio Veritas en 1999. 

Les évêques catholiques d'Afrique du Sud ont fait l'éloge du feu prêtre, se souvenant de lui comme "visionnaire et inspirateur de Radio Veritas apportant la Bonne Nouvelle au peuple d'Afrique du Sud". 

"Son message était que Dieu est avec nous, le Seigneur est ressuscité", les évêques rappellent les messages du prêtre qui a diffusé diverses émissions dont le "Matins show" qu'il a animé pendant 17 ans, à partir de 2001. 

Les évêques poursuivent en faisant référence à l'Ecclésiaste dominicain : "Il nous parle chaque jour. La voix du Père Emil se tait mais la Parole du Seigneur résonne. C'est le père Emil qui nous a réunis et a fait de nous une famille ; il nous a fait des amis, des compagnons de route partageant notre foi".

"Alors que sa voix se tait, nous n'entendons plus le père Emil à côté de nous dans nos maisons, dans nos voitures ; il nous manque quand il se réveille, quand il va au lit, quand il nous accompagne dans nos prières", ajoutent-ils. 

Inspirés par ses œuvres, les prélats d'Afrique du Sud exhortent le peuple de Dieu du pays à "toucher cette foi et cette confiance en Dieu, qui ont inspiré le père Emil".

Dans la déclaration du 17 novembre, les évêques catholiques présentent leurs condoléances à la famille du défunt prêtre et aux membres de la famille dominicaine en Afrique du Sud "qui ont perdu un frère dévoué au charisme de l'Ordre".

"Nos pensées vont vers le personnel de Radio Veritas qui a perdu celui qui était son inspiration, son directeur et son ami", disent-ils dans leur message de condoléances.

Pour Günther Simmermacher, le rédacteur en chef de la Croix du Sud, le père Emil était un "superbe homme de radio" qui "s'effaçait pour se dire journaliste".

"Vous êtes un vrai journaliste, je ne peux pas rivaliser avec cela, m'a-t-il dit à maintes reprises", se souvient M. Simmermacher, qui ajoute : "Chaque fois, je lui disais que les journalistes se présentent sous toutes les formes et qu'il était très journaliste".

Le rédacteur en chef du seul journal catholique d'Afrique du Sud ajoute : "Je soupçonne que le travail à la radio est venu si naturellement au père Emil qu'il a senti qu'il ne pouvait pas s'en attribuer le mérite. Mais il s'est mis en rapport avec les gens à l'antenne, tout comme il l'a fait en personne. C'est la marque d'un grand radiodiffuseur. Et un grand radiodiffuseur, le père Emil, est un journaliste. ” 

"Le 16 novembre est un jour très triste pour ceux d'entre nous qui ont connu et aimé le Père Emil. Mais pour le Père Emil, c'était un bon jour. Libéré des entraves de ce monde, il rencontre maintenant Dieu. Au ciel, Père Emil, s'il vous plaît, priez pour nous", dit M. Simmermacher.

Les membres de la réunion interrégionale des évêques d'Afrique australe (IMBISA) ont pleuré le regretté prêtre dont "l'amour pour l'évangile l'a amené à accorder une attention particulière à la création de Radio Veritas afin que la Parole de Dieu puisse effectivement atteindre le plus grand nombre". 

La direction d'IMBISA a exprimé l'espoir que "davantage de personnes puissent prendre au sérieux la tâche de diffuser la Parole de Dieu par les médias et en particulier par la radio". 

"Nous prions pour le repos de son âme avec l'espoir certain qu'il puisse jouir de la vision béatifique promise à tous les enfants de Dieu", implorent les dirigeants d'IMBISA dans une déclaration publiée le 17 novembre. 

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]