Au Nigeria, dédicace d’une cathédrale après 29 ans de construction

La cathédrale Sainte Thérèse de Nsukka sera inaugurée le 19 novembre, après 29 ans de travaux.
Credit: Domaine public

Après près de trois décennies de construction, des plans sont en cours pour l'inauguration de la cathédrale Sainte Thérèse du diocèse de Nsukka au Nigeria.

L'inauguration prévue pour le jeudi 19 novembre devrait être présidée par l'évêque du diocèse, Mgr Godfrey Onah, et à laquelle devraient participer des évêques catholiques, des membres du clergé, des laïcs, y compris le gouverneur de la région sud-est du pays, des hommes politiques et des personnes d'autres confessions.

La direction du diocèse a mis en place des mesures pour s'assurer que les participants à l'événement respectent les protocoles COVID-19, a déclaré le vicaire général du diocèse, le père Amuluche Nnamani, aux journalistes lors de la conférence de presse du mardi 17 novembre à la cathédrale.

Après sa dédicace, la cathédrale, qui est "bien équipée avec d'autres éléments à usage non liturgique", "représentera l'image de Nsukka, a ajouté le père Amuluche, qui est également l'aumônier de l'aumônerie catholique Saint-Pierre de l'Université du Nigeria. 

Selon le prêtre, la construction de la cathédrale a été lancée en 1991 par le premier évêque du diocèse, Mgr Francis Okobo, peu après sa nomination, et achevée en 2020 par son successeur et actuel Ordinaire, Mgr Godfrey Onah.

"Nous avions le défi de financer ce grand projet, donc, à l'époque, Mgr Okobo a conçu une façon de faire contribuer les fidèles au projet", a déclaré le vicaire général, rappelant la construction de la cathédrale d'une capacité de 5 500 places qui a commencé il y a 29 ans grâce aux "efforts progressifs mais continus de la communauté catholique". 

Il a continué à faire référence à Mgr Okobo, "Il a assigné un dimanche par an qu'il a appelé le dimanche de soutien au projet diocésain. Chaque kobo (pièce de monnaie) réalisé à partir de ce dimanche a été canalisé vers la construction de la cathédrale".

Outre les collectes annuelles du dimanche, Mgr Okobo a organisé un programme de collecte de fonds, qui a eu lieu chaque année à Pâques, au cours duquel "tous les indigènes aisés de Nsukka ont été invités. Tant d'argent a été collecté, mais ce n'était pas encore suffisant pour achever la cathédrale", a poursuivi le père Amuluche. 

"C'est dans cet état que le nouvel évêque est venu. Il a vu la tâche comme effrayante car le bâtiment est massif", a-t-il noté en référence à Mgr Onah et a poursuivi, "L'évêque a donc détourné tous les fonds réalisés lors des visites pastorales dans le bâtiment".

Il a ajouté : "Il y avait aussi le cathedraticum lorsque les fidèles venaient apprécier l'évêque et faire des dons. L'évêque a déployé tous les fonds réalisés dans ce projet".

Selon le prêtre nigérian, outre les contraintes financières, il y avait aussi des défis techniques "inquiétants".

"Techniquement, il y a eu quelques erreurs ; même le toit a été arraché à un moment donné. Même le sol de l'église vibrait à certains endroits car la cathédrale possède un compartiment souterrain", a-t-il expliqué.

Il a ajouté : "La situation était inquiétante pour le nouvel évêque et il a arrêté tous les travaux sur le bâtiment jusqu'à ce qu'il ait réuni une équipe d'experts qui ont examiné l'architecture de la cathédrale et fait quelques ajustements".

Malgré les difficultés, le vicaire général a remercié le peuple de Dieu du diocèse de Nsukka, les personnes et les organisations de bonne volonté "pour leur soutien financier et moral massif". 

Créée en 1932 comme la paroisse catholique de Nsukka au sein du diocèse d'Enugu, elle a été élevée au rang de diocèse le 19 novembre 1990.

Le diocèse, qui relève de la province ecclésiastique d'Onitsha, compte environ 533 100 catholiques répartis dans 197 paroisses qui couvrent 3 180 kilomètres carrés, selon les statistiques de 2018.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]