Advertisement

Au Burkina Faso, l’évêque de Banfora reçoit le prix présidentiel d’officier de l’ordre de l’étalon

Mgr Lucas Kalfa Sanou, évêque du diocèse de Banfora au Burkina Faso, qui était parmi d'autres citoyens de cette nation d'Afrique de l'Ouest,  décerné le Prix présidentiel jeudi 10 décembre. Page Facebook du diocèse de Banfora. Mgr Lucas Kalfa Sanou, évêque du diocèse de Banfora au Burkina Faso, qui était parmi d'autres citoyens de cette nation d'Afrique de l'Ouest, décerné le Prix présidentiel jeudi 10 décembre.
Page Facebook du diocèse de Banfora.

L'évêque du diocèse de Banfora au Burkina Faso, qui était parmi d'autres citoyens de la nation ouest-africaine à être honoré par le président de la république, a déclaré que le prix est une reconnaissance du ministère de l'Église parmi le peuple de Dieu.

"Pour moi, cette distinction représente une reconnaissance du travail de l'Église dans le diocèse de Banfora", a déclaré Mgr Lucas Kalfa Sanou aux journalistes le 10 décembre, à la veille du 60e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso.

Célébrée le vendredi 11 décembre sous le thème "Cohésion nationale et engagement patriotique pour le développement durable du Burkina Faso dans un contexte d'insécurité et COVID-19", la fête de l'indépendance a été précédée par la cérémonie de remise des prix le 10 décembre.

Plusieurs citoyens ont reçu la distinction présidentielle d'Officier de l'Ordre des Étalons, l'une des plus hautes distinctions de la nation ouest-africaine. Cette distinction récompense divers citoyens pour leurs services exemplaires à la nation et leurs réalisations dans divers domaines de travail.

Plus d'une centaine de Burkinabés ont été honorés par le Président de la République lors de la cérémonie organisée par la Grande Chancellerie des Ordres Burkinabés dans la ville de Banfora située au sud-ouest du Burkina Faso, choisie pour accueillir les célébrations du 60e anniversaire cette année. 

Advertisement

Depuis 2007, chaque ville d'accueil a été dotée d'infrastructures pour stimuler le développement. Dans ce cadre, Banfora a bénéficié de la construction et de la réhabilitation de plusieurs infrastructures dont la salle polyvalente de la ville d'une capacité de 1000 places, la place de la Nation, le stade régional, qui a été réhabilité, et de nombreuses infrastructures routières.

Réfléchissant sur les projets mis en œuvre, l'Ordinaire de Banfora a exprimé sa reconnaissance au gouvernement pour avoir accordé "toutes ces infrastructures à la population de la région de la Cascade". 

"Notre souhait est que le peuple les entretienne très bien afin qu'ils puissent servir la population pendant longtemps", a déclaré l'évêque burkinabé de 69 ans.

Mgr Sanou a ensuite salué l'approche collaborative adoptée pour les célébrations de l'anniversaire.

More in Afrique

"Depuis la préparation de ce festival, les autorités locales m'ont impliqué dans l'organisation et je vois que cela a été un succès puisque nous avons réussi, malgré l'adversité du COVID-19 et du terrorisme, à célébrer cette fête au bon moment", a déclaré l'évêque.