Advertisement

Dernières Actualités: Burkina Faso

Le père Paul Béré /

Père Paul Béré : Laissez l'Afrique "chanter" ses réussites

Le plus grand défi en Afrique est l'incapacité à faire ressortir les succès du continent et le brillant avenir qui attend les différents pays africains dans les années à venir, a déclaré un prêtre catholique basé à Rome, originaire du Burkina Faso, dans une interview à ACI Afrique. 

Mgr Laurent Dabire, évêque du diocèse de Dori au Burkina Faso / Aide à l'Église en détresse (AED)

Mgr Dabiré : Malgré l'insécurité qui règne au Burkina Faso, les chrétiens "vivent leur foi coûte que coûte"

Un évêque catholique en poste au Burkina Faso a, dans une interview, reconnu la foi, la "persévérance et la résilience" du peuple de Dieu dans cette nation d'Afrique de l'Ouest, au milieu des menaces d'insécurité découlant de la crise du Sahel. 

Drapeau du Burkina Faso / Domaine Public

Selon un prêtre au Burkina Faso, l'exclusion sociale est la principale cause de la souffrance des lépreux

À l'occasion de la 68e Journée mondiale de la lèpre, célébrée le dimanche 31 janvier, un clerc missionnaire en mission au Burkina Faso a identifié l'exclusion sociale comme le principal défi auquel sont confrontées les personnes touchées par la lèpre dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Le pape François remet le prix Ratzinger au père jésuite Paul Bere lors d'une cérémonie au Vatican le 9 novembre 2019. / Vatican Media

Le premier Africain à recevoir le prix Ratzinger nommé à la Commission biblique pontificale du Vatican

Le pape François a nommé le père jésuite Paul Beré, premier Africain à avoir remporté le prix Ratzinger, membre de la Commission biblique pontificale, qui est une entité au sein de la Curie romaine établie pour assurer l'interprétation et la défense appropriées de l'Écriture Sainte.

Feu Père Rodrigue Sanon dont le corps sans vie a été découvert jeudi 21 janvier dans la forêt classée de Toumousseni, à une vingtaine de kilomètres de Banfora. / Photo de courtoisie

Burkina Faso: Un prêtre catholique porté disparu retrouvé mort, son évêque invite à la solidarité spirituelle

Le prêtre catholique exerçant son ministère dans le diocèse de Banfora au Burkina Faso, porté disparu depuis mardi 19 janvier, a été retrouvé mort dans une forêt, a annoncé l'Ordinaire du diocèse

P. Rodrigues Sanon / Photo de courtoisie

Un prêtre du diocèse de Banfora au Burkina Faso porté disparu, l'évêque demande des prières

Un prêtre servant dans le diocèse de Banfora au Burkina Faso, situé dans la partie sud-ouest de la nation ouest-africaine, est porté disparu, a annoncé l'Ordinaire du lieu.

Sanctuaire catholique des martyrs ougandais de Namugongo a Kampala, lors de la conclusion du jubilé d'or du SCEAM en juillet 2019. / ACI Afrique

Le SCEAM dévoilera le "document de Kampala" lors d'un événement virtuel dans plusieurs pays africains

La direction du Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM) a annoncé le dévoilement du "Document de Kampala" portant les conclusions du Jubilé d'or du SCEAM (juillet 2018 - juillet 2019), qui s'est déroulé tout au long de l'année, lors d'un événement virtuel dans quatre pays africains.

Mgr Lucas Kalfa Sanou, évêque du diocèse de Banfora au Burkina Faso, qui était parmi d'autres citoyens de cette nation d'Afrique de l'Ouest,  décerné le Prix présidentiel jeudi 10 décembre. / Page Facebook du diocèse de Banfora.

Au Burkina Faso, l’évêque de Banfora reçoit le prix présidentiel d’officier de l’ordre de l’étalon

L'évêque du diocèse de Banfora au Burkina Faso, qui était parmi d'autres citoyens de la nation ouest-africaine à être honoré par le président de la république, a déclaré que le prix est une reconnaissance du ministère de l'Église parmi le peuple de Dieu.

Les membres de la Conférence épiscopale du Burkina Faso-Niger (CEBN). / Domaine public.

Les évêques du Burkina Faso définissent quatre conditions pour des élections pacifiques en novembre

Les évêques catholiques du Burkina Faso ont défini quatre conditions qui pourraient garantir le déroulement pacifique des élections présidentielles et législatives dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, prévues le 22 novembre prochain.

Les responsables de Caritas Internationalis soulignent cinq lignes d'action pour faire face à la crise du Sahel

La direction de la confédération mondiale des organisations humanitaires catholiques, Caritas Internationalis (CI), a défini cinq lignes d'action qui pourraient aider à résoudre la crise dans la région du Sahel central, qui comprend les nations d'Afrique de l'Ouest du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Le père Pier Luigi Maccalli lors de l'interview avec le centre des médias de la Société des Missions Africaines (SMA) quelques jours après sa libération de captivité. / Société des Missions Africaines (SMA).

Le prêtre missionnaire libéré après deux ans de captivité au Niger raconte son épreuve éprouvante

Même enchaîné, le père Pier Luigi Maccalli, retenu en captivité pendant plus de deux ans après avoir été enlevé par des inconnus au Niger, pays d'Afrique de l’Ouest, est resté fidèle à sa foi chrétienne, marchant dans la prière avec toutes les personnes avec lesquelles il a eu des contacts au cours de sa mission en Afrique de l’Ouest.

Le père Pier Luigi Maccalli, membre de la Société des Missions Africaines (SMA), récemment libéré après deux ans en captivité au Niger. / Société des Missions Africaines (SMA).

Un missionnaire récemment libéré reconnu comme un "homme de foi, de pardon, et de fraternité".

Le père Pier Luigi Maccalli, membre de la Société des missions africaines (SMA), récemment libéré après deux ans de captivité, a été salué comme un "homme de foi, de pardon et de fraternité".

Le père Pier Luigi Maccalli, libéré le jeudi 8 octobre après deux ans de captivité. / SMA

Joie et gratitude à Dieu suite à la libération d’un missionnaire au Niger après deux ans en captivité

La libération du père Pier LuigiMaccalli, enlevé il y a un peu plus de deux ans au Niger, a apporté de la joie et gratitude aux membres du clergé en Afrique et au-delà qui ont interprété l'événement comme une réponse à des supplications concertées. 

Les évêques d'Afrique: "Fratelli Tutti" du Pape François, un appel à mettre fin aux divisions ethniques en Afrique.

La direction du Symposium des Conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar qui réunit les évêques catholiques d'Afrique a accueilli la dernière encyclique du Pape François, Fratelli Tutti, comme un document qui prévoit la fin des divisions ethniques dans et hors de l'Église en Afrique.

Mgr Alfred Agyenta, Ordinaire  du Diocèse de Navrongo-Bolgatanga dans la région du Haut Est du Ghana avec le Directeur général de Caritas Ghana, M. Zan Akologo, lors d'une cérémonie de présentation au Diocèse le 28 septembre 2020 pour soutenir les personnes touchées par les récentes inondations dans la région dues aux fortes pluies et au déversement du barrage de Bagre au Burkina Faso. / Caritas Ghana

Au Ghana, un prélat et les responsables de Caritas appellent à une solution durable aux inondations persistantes

Au cours des 19 dernières années, une partie du Ghana a été confrontée à des inondations qui ont entraîné des destructions massives de biens, des déplacements et des morts. Et maintenant, l'Église du Ghana, par l'intermédiaire de sa branche caritative, appelle à une solution permanente à ce problème.

Mgr Paul Richard Gallagher (à droite), secrétaire du Vatican pour les relations avec les États et M. Robert Compaore (à gauche), ambassadeur du Burkina Faso auprès du Saint-Siège lors de l'échange des instruments de ratification de l'accord entre le Saint-Siège et l'État du Burkina Faso sur le statut juridique de l'Église catholique au Burkina Faso. / Bureau de presse du Saint-Siège

L’Accord entre le Saint-Siège et le Burkina Faso va "permettre à l'Eglise, à l'Etat de mieux collaborer" : Selon un Evêque

Un évêque au Burkina Faso a, dans un entretien avec ACI Afrique, salué l'accord-cadre entre le Saint-Siège et la nation ouest-africaine, en disant que l'initiative "permettra à l'Eglise et à l'Etat de mieux collaborer".

Nouvelle pompe à eau solaire pour l'accès à l'eau potable au Centre Don Bosco de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. / Salésiens de Don Bosco (SDB)

Les salésiens facilitent l'accès à l'eau potable au Burkina Faso et fournissent de l'aide alimentaire en Afrique australe

La direction des Missions salésiennes, la branche de développement de l'Institut religieux des Salésiens de Don Bosco (SDB) basée aux États-Unis, a facilité l'accès à l'eau potable à des centaines de jeunes au Burkina Faso et l'aide alimentaire aux personnes démunies dans trois pays d'Afrique australe.

Le cardinal Philippe Ouedraogo bénit la nouvelle ambulance offerte par l'archidiocèse de Séoul à l'hôpital St. Paul VI de Ouagadougou, au Burkina Faso. / Archidiocèse de Ouagadougou

Un cardinal Burkinabè salue l’amitié et la solidarité de l’archidiocèse de Séoul en Corée du Sud

L'archevêque de l'archidiocèse de Ouagadougou au Burkina Faso a exprimé sa satisfaction pour le partenariat que son siège épiscopal a encouragé avec l'archidiocèse de Séoul en Corée du Sud, déclarant que "l'amitié et la solidarité" ont un impact positif sur le peuple de Dieu dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Les membres du Symposium des Conférences épiscopales d'Afrique et Madagascar (SCEAM) lors du Jubilé d'or du SCEAM en Ouganda en 2019. / Domaine public

La direction du SCEAM reporte la collecte annuelle en raison des défis du COVID-19

La direction du Symposium des Conférences Episcopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM) a annoncé que la collecte spéciale annuelle de fonds pour soutenir les activités du symposium sur le continent n'aura pas lieu cette année en raison des défis imposées par la COVID-19.

Selon un prêtre missionnaire, des enfants au Burkina Faso risquent d'être "recrutés de force par les djihadistes"

Un prêtre missionnaire exerçant son ministère au Burkina Faso a fait part de ses préoccupations concernant les multiples cas d'insécurité dans ce pays d'Afrique de l'Ouest enclavé et a mis en garde contre le danger que des enfants qui ne vont plus à l'école depuis plus d'un an soient ciblés pour être recrutés par des djihadistes opérant principalement dans l'est et le nord du pays.