L'administrateur apostolique du diocèse de Buea au Cameroun nommé évêque diocésain

Mgr Bibi Michael tenant l'arbre de paix peu après l'annonce de sa nomination comme évêque du diocèse de Buea au Cameroun, mardi 5 janvier.
Credit: ACI Afrique

Mgr Michael Miabeseau Bibi, administrateur apostolique du diocèse de Buea depuis décembre 2019, a été nommé l’ordinaire du lieu du diocèse camerounais situé dans la région du sud-ouest du pays d'Afrique centrale. 

La nomination du prélat d'origine camerounaise, qui est également évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Bamenda depuis mars 2017, a été rendue publique par le Bureau de presse du Saint-Siège mardi 5 janvier. 

Il devrait prendre la relève de Mgr Emmanuel Bushu qui a pris sa retraite en décembre 2019 à l'âge de 75 ans. Mgr Bushu était l'Ordinaire de Buea, le plus ancien diocèse du Cameroun, depuis son transfert du diocèse de Yagoua au Cameroun en janvier 2007.

Ordonné prêtre de l'archidiocèse de Bamenda en avril 2000, Mgr Bibi, 49 ans, est le plus jeune prélat catholique de la nation centrafricaine.

Il est titulaire d'une maîtrise en théologie, avec spécialisation en catéchèse, de l'Institut Maryvale de Birmingham, en Angleterre. Il est également un ancien élève du grand séminaire Saint-Thomas d'Aquin de Bambui à Bamenda, où il a étudié la philosophie et la théologie. 

Avant d'être nommé évêque, le prélat camerounais a occupé divers postes, dont ceux d'aumônier du Collège du Sacré-Cœur de Mankon dans l'archidiocèse de Bamenda, de secrétaire financier adjoint de l'archidiocèse, d'assistant spécial de l'archevêque et de chancelier de l'archidiocèse de Bamenda. 

En tant qu'administrateur apostolique de Buea, Mgr Bibi a procédé à des changements administratifs au sein de l'Institut universitaire catholique de Buea (CUIB), propriété du diocèse, ce qui a entraîné une controverse parmi les membres du Conseil de l'institution. 

En juin 2020, Mgr Bibi a nommé le professeur Victor Julius Ngoh au poste de vice-chancelier, un poste précédemment occupé par le père George Nkeze Jingwa à qui l'évêque a demandé de prendre un congé sabbatique. 

À la suite des controverses, le Saint-Père, par l'intermédiaire de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, basée au Vatican, a clarifié le mandat de l'évêque Bibi en tant qu'administrateur apostolique du diocèse de Buea.

Dans une interview accordée à ACI Afrique le mois dernier, Mgr Bibi a reconnu avec satisfaction la "foi forte" ainsi que les "sacrifices" dont le peuple de Dieu a fait preuve depuis son arrivée dans le diocèse de Buea.

"Depuis mon arrivée et mon travail dans le diocèse et après avoir parcouru toutes les paroisses, je peux dire avec confiance que j'ai rencontré un peuple avec une foi forte ; un peuple qui est prêt à faire tous les sacrifices nécessaires pour faire en sorte que la parole de Dieu les influence et qu'ils apportent cette parole à leurs frères et sœurs", a déclaré Mgr Bibi à l'ACI Afrique le 10 décembre.

"Nous devons continuer à servir le Seigneur dans un esprit d'humilité et être prêts à sacrifier tout ce que nous avons pour le bien de l'Eglise", a déclaré l'évêque camerounais à ACI Afrique en marge du point culminant des célébrations du 70ème anniversaire du diocèse de Buea.

Mgr Bibi sera le sixième évêque du Buea. 

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]