Tanzanie : Un archevêque plaide pour les informations factuelles et expert sur COVID-19

Mgr Gervais Nyaisonga, archevêque de l'archidiocèse de Mbeya en Tanzanie
Credit: Photo de Courtoisie

L'archevêque de Mbeya, en Tanzanie, plaide pour des informations factuelles sur COVID-19 dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Dans son message vidéo en début de semaine, Mgr Gervais Nyaisonga met en garde contre la peur face à COVID-19 et encourage le respect des "conseils donnés par les experts".

"Cherchons la vérité, suivons ce qui est factuel", dit Mgr Nyaisonga dans son message du mardi 16 février. 

Il ajoute : "Il est de la responsabilité de chacun d'accepter la vérité sur ce virus et de vivre selon les conseils donnés par les experts et ceux qui savent comment contrôler la maladie".

L'archevêque tanzanien exhorte le peuple de Dieu dans ce pays d'Afrique de l'Est à prendre les précautions nécessaires pour prévenir la contagion et la propagation de la maladie au lieu de vivre dans la peur.

"Les Tanzaniens, nous sommes encouragés à ne pas nous laisser asservir par la peur. La peur est une arme qui peut affaiblir une personne", déclare l'Ordinaire de Mbeya, qui est également président de la Conférence épiscopale de Tanzanie (TEC).

Selon les médias locaux, le président tanzanien, John Pombe Magufuli, a nié la prévalence de COVID-19 dans le pays, attribuant le "statut de coronavirus" de la nation à la puissance de Dieu. 

Cependant, le 10 février, l'ambassade des États-Unis dans le pays a signaléune augmentation des cas de COVID-19 depuis janvier 2021. 

Le mercredi 17 février, le premier vice-président de Zanzibar, Seif Hamad, est décédé alors qu'il suivait un traitement au COVID-19 à l'hôpital Muhimbili de Dar-es-Salaam, la plus grande ville et ancienne capitale de Tanzanie. 

Hamad a déclaré son statut de coronavirus positif au début de ce mois, devenant ainsi "la première personne à révéler publiquement son statut COVID-19 depuis avril dernier, lorsque le président John Magufuli a déclaré le pays exempt de coronavirus", selon The EastAfrican.

Le mois dernier, les évêques catholiques du pays ont appelé à la prudence au milieu de la deuxième vague de COVID-19 dans divers pays, déclarant que la Tanzanie "n'est pas une île".

"Notre pays n'est pas une île... Nous devons nous défendre, prendre des précautions, et crier à Dieu de toutes nos forces pour que ce fléau ne nous rattrape pas", ont déclaré les membres du CET. 

Dans le message du 16 février publié par le TEC, Mgr Nyaisonga note que certains Tanzaniens ne sont plus prudents avec COVID-19. 

"Depuis que nous sommes habitués à entendre parler du coronavirus, il y a des gens qui n'en ont plus peur", déclare l'archevêque tanzanien de 54 ans, qui ajoute : "Si nous voyons d'autres personnes ne prendre aucune précaution contre le virus, rappelons-leur poliment qu'il est du devoir de chacun de protéger le pays. ”

Il poursuit en exhortant le peuple de Dieu dans le pays à prier pour la protection de Dieu en disant : "N'arrêtons pas de prier. Dieu nous a écoutés. Puissions-nous lui demander de nous remplir de sagesse pour comprendre le message que nous recevons de nos experts". 

"De Dieu, nous trouverons plus de force pour faire ce qui est notre devoir pour éviter cette maladie", dit Mgr Nyaisonga.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]