Pope : L'Immaculée Conception de Marie, le début de l'accomplissement du plan de Dieu

Le Pape François prie devant Notre Dame de Fatima le 13 mai 2015.
Credit: Daniel Ibanez/CNA.

Avec l'Immaculée Conception de la Gospa, Dieu, avant même la naissance de Marie, mettait en marche son plan de salut pour le monde, a dit le Pape François dimanche.

"Aujourd'hui, nous considérons le début de l'accomplissement" de la promesse de Dieu, a-t-il dit le 8 décembre, lors de son discours de l'Angélus hebdomadaire, même "avant la naissance de la Mère du Seigneur".

"En fait, sa conception immaculée nous conduit au moment précis où la vie de Marie a commencé à palpiter dans le ventre de sa mère ", poursuit-il. "Il y avait déjà l'amour sanctifiant de Dieu, la préservant de la contagion du mal qui est un héritage commun de la famille humaine."

La solennité de l'Immaculée Conception de Marie, célébrée par l'Église le 8 décembre, marque le moment où la Vierge Marie a été conçue dans le sein de sainte Anne, avec une âme préservée par Dieu du péché originel.

Le pape a noté que cette fête se déroule toujours dans le contexte de l'Avent, un temps d'attente, montrant que "Dieu accomplira ce qu'il a promis".

"Mais dans la célébration d'aujourd'hui, on nous dit que quelque chose a déjà été accompli, en la personne et dans la vie de la Vierge Marie, dit-il.

La lecture de l'Evangile du jour vient de Luc et saute en avant jusqu'au moment où la Vierge Marie est une jeune femme visitée par l'Ange Gabriel. L'ange dit à Marie : "Réjouissez-vous, pleine de grâce : le Seigneur est avec vous."

"Dieu a toujours pensé et voulu qu'elle, dans son dessein impénétrable, soit une créature pleine de grâce, remplie de son amour ", dit François.

Mais, a-t-il réfléchi, Marie est capable d'être remplie de la grâce de Dieu aussi parce qu'elle fait de l'espace, se vidant de sa propre volonté pour faire place à la volonté de Dieu, lui faisant confiance et acceptant sans réserve, au point que le Verbe devient chair en elle.

"Marie ne se perd pas dans tant d'arguments, elle ne met pas d'obstacles sur le chemin du Seigneur, mais elle s'appuie rapidement et laisse place à l'action de l'Esprit Saint ", dit-il.

En Marie "se reflète la beauté de Dieu, qui est tout amour, grâce, don de soi".

Le pape a aussi parlé de la parole de la Bienheureuse Vierge Marie pour elle-même : "servante du Seigneur."

Marie sert "sans clameur ni ostentation, sans chercher des places d'honneur, sans publicité", dit-il.

C'est un exemple pour tous, poursuit-il, pour "faire des œuvres de charité en silence, en cachette, sans se vanter de les faire". Même dans nos communautés, nous sommes appelés à suivre l'exemple

de Marie, en pratiquant le style de la discrétion et de la dissimulation."

Dans l'après-midi du 8 décembre, le Pape François se rendra sur la Piazza di Spagna à Rome pour rendre hommage au pied d'une statue de l'Immaculée Conception, une tradition papale. Cette année, il s'arrêtera aussi à la Basilique Sainte-Marie-Majeure pour prier pour l'intercession de la Gospa.

"Je vous demande de vous joindre spirituellement à moi dans ce geste, qui exprime la dévotion filiale envers notre Mère céleste ", a dit le Pape François.

Le pape a également demandé aux gens de se joindre à lui pour prier pour une rencontre des présidents de l'Ukraine, de la Russie, de la France et du Chancelier de l'Allemagne, qui aura lieu le 9 décembre à Paris.

Cette réunion a pour but de " trouver des solutions au conflit douloureux qui sévit depuis des années dans l'est de l'Ukraine ", at-il expliqué.

"J'accompagne la rencontre d'une prière intense et je vous invite à faire de même, afin que cette initiative de dialogue politique contribue à apporter la paix dans la justice à ce territoire et à sa population.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]