Advertisement

A la découverte de Notre-Dame de Kibeho au Rwanda, la seule apparition mariale approuvée en Afrique.

Sanctuaire Notre Dame de Kibeho au Rwanda Sanctuaire Notre Dame de Kibeho au Rwanda

Il n'y a qu'une seule apparition mariale approuvée par le Vatican qui a eu lieu sur le continent africain : Notre Dame de Kibeho.

De 1981 à 1989, des apparitions mariales ont été rapportées à Kibeho, au Rwanda. Alors que l'évêque local Augustin Misago de Gikongoro a approuvé la dévotion publique aux apparitions en 1988, ce n'est qu'en 2001 que lui et le Saint-Siège ont déclaré authentiques les témoignages de trois personnes concernant des apparitions qui ont commencé en 1981 et qui se sont poursuivies dans "les mois qui ont suivi" jusqu'en 1983.

Immaculée Ilibagiza, auteur d'un livre sur Notre-Dame de Kibeho, a déclaré à EWTN News In Depth le 9 juillet que Marie demandait aux catholiques de "dire le chapelet, de revenir à Dieu, d'être sincères".

"Elle est une telle mère", a ajouté Immaculée. "Elle vient comme une enseignante, comme une mère pour enseigner à ses enfants. Donc [si] vous l'écoutez, vous êtes sur un bon chemin".

Ilibagiza est peut-être mieux connue pour sa biographie, "Left to Tell : Discovering God Amidst the Rwandan Holocaust", dans laquelle elle décrit sa survie au génocide rwandais qui a eu lieu en 1994. Elle a survécu, dit-elle, grâce à sa foi.

Advertisement

"Ce que je veux que les gens apprennent de mon histoire, c'est le pouvoir de la prière", a-t-elle déclaré. "Le pouvoir de se rapprocher de Dieu et de vivre honnêtement, sincèrement, sa foi. Et écoutez la Vierge. La Vierge est apparue au Rwanda, à Kibeho. Elle nous a dit, dites le chapelet à partir de votre cœur."

Dans un autre clip vidéo, Ilibagiza a détaillé l'histoire de Notre-Dame de Kibeho.

"La Vierge est apparue en 1981 dans une école - une école secondaire", a-t-elle commencé. "C'était l'une des écoles les plus pauvres du pays".

Marie est apparue pour la première fois à une fille nommée Alphonsine Mumureke "alors qu'elle servait les autres enfants", a expliqué Ilibagiza.

Mumureke, aujourd'hui religieuse en Italie, a déclaré à Immaculée : "Souvenez-vous du premier message de la Vierge. Elle aurait pu choisir de m'apparaître alors que j'étais dans une chapelle en train de prier le chapelet. Mais elle m'a choisie, pour venir à moi, quand j'étais en train de servir".
Immaculée a dit : "Le message numéro un de Notre Dame est le service. Servez les autres. Sortez et aidez les autres."

More in Afrique

La personne suivante à qui la Vierge est apparue "est la dame la plus gentille, très calme, de toute l'école", a dit Immaculée. "Puis elle a choisi une troisième personne", car les gens refusaient de croire à ses visites.

"Mais la troisième personne, le choix est tellement drôle", a souligné Immaculée. "Elle était à la tête de l'équipe des autres élèves qui étaient persécutés là-dedans".

La Vierge a donné à Marie Claire "un grand message", celui du chapelet des sept douleurs.

"La Vierge lui a donné le chapelet des sept douleurs pour l'aider à le diffuser dans le monde entier", raconte Immaculée. "La pauvre, une fois, elle a dit : "Mère, vous voulez que j'enseigne au monde entier le chapelet des sept douleurs ?". Et elle a répondu : "Je n'ai même pas l'argent pour aller dans la ville voisine. Comment voulez-vous que j'enseigne au monde entier ?"

Selon Immaculée, la Vierge a répondu : "Mon enfant. Ma grâce peut tout faire. Tu n'as qu'à faire ta part. J'ai beaucoup d'enfants dans le monde. Tu fais ta part, et la grâce de Dieu la transmettra à la personne suivante."

Advertisement