Advertisement

Zambie: Les dirigeants chrétiens demandent une évaluation approfondie du montage des panneaux publicitaires

Les dirigeants chrétiens de Zambie ont demandé aux responsables du ministère zambien des Collectivités locales d'évaluer rigoureusement le montage des panneaux publicitaires afin de prévenir les accidents. 

Le 3 novembre, deux personnes ont été blessées après qu'un panneau publicitaire se soit effondré sur les véhicules qu'elles conduisaient dans la capitale du pays, Lusaka. 

Dans une déclaration publiée mardi 23 novembre, les dirigeants chrétiens, sous les auspices du Conseil des églises de Zambie (CCZ), demandent aux responsables du ministère zambien des collectivités locales "d'évaluer de manière approfondie et de ne certifier que les panneaux d'affichage qui répondent aux normes de santé et de sécurité établies".

"Nous demandons instamment aux autorités compétentes de surveiller et de contrôler de manière proactive tous les panneaux d'affichage afin de vérifier leur degré de sécurité et d'éviter des catastrophes évitables qui, si elles ne sont pas contrôlées, pourraient entraîner des accidents mortels", indiquent les responsables de la CCZ.  

Ils appellent en outre les fonctionnaires chargés de certifier le montage des panneaux publicitaires à maintenir "les normes les plus élevées de professionnalisme et de patriotisme" en évitant d'être la proie de la corruption qui se traduit par des travaux bâclés.

Advertisement

"Les dommages causés par la chute des panneaux publicitaires peuvent être négligés mais les victimes en ressentent l'impact", mettent en garde les responsables chrétiens de Zambie.

  Dans la déclaration lue par le secrétaire général de la CCZ, le père Emmanuel Chikoya, les représentants des leaders chrétiens affirment que l'effondrement récent d'un panneau d'affichage "sert d'avertissement opportun pour commencer à vérifier de manière proactive la sécurité des autres panneaux d'affichage". 

Ils demandent en outre aux autorités zambiennes d'accorder une attention particulière au positionnement des panneaux d'affichage dans toute la nation d'Afrique australe.

"Un certain nombre de panneaux d'affichage ont été placés à des endroits très peu pratiques et inappropriés, ce qui gêne les automobilistes et augmente le risque d'accidents de la route", indiquent-ils. 

"Notre point de vue, disent les dirigeants chrétiens de Zambie, est que le panneau d'affichage ne doit pas être érigé et monté de toute façon." 

More in Afrique

Dans la déclaration du 23 novembre, les responsables du CCZ conseillent également aux victimes du panneau d'affichage qui s'est effondré lors d'une averse "d'explorer toutes les voies légales disponibles pour obtenir une compensation et demander des comptes à tous les propriétaires ainsi qu'aux autorités". 

Le 11 novembre, le directeur de l'ingénierie de la mairie de Lusaka, Bright Banda, a déclaré que les enquêtes préliminaires montraient que le panneau d'affichage effondré avait été vandalisé.

Banda a déclaré qu'au cours des enquêtes menées pour déterminer la cause de l'effondrement du panneau d'affichage, les inspecteurs du conseil municipal de Lusaka ont découvert que certains écrous et boulons avaient été retirés du panneau.

Il a également indiqué que le conseil municipal avait lancé une inspection des panneaux d'affichage à Lusaka afin de faire disparaître ceux qui sont jugés dangereux.